Philippe Lerestif, plasticien

20 décembre 2014

 Bienvenus sur mon blog !   Septembre 201635

00 visiteurs depuis le 1er septembre 2006

autoportrait_cv

 

 

 

 

Venez découvrir mon actualité avec des images, des fragments sonores, des réflexions personnelles ou des écrits sur ma démarche artistique...

Autoportraitp

 

 

Biennale Etangs d'art (conseiller artistique, suivi résidence d'artiste) 2016 

Étangs d'Art - Biennale d'art dans la nature, Brocéliande

l

 


 

Centre d'art l'Aparté à Iffendic:

Exposition personnelle du 21 janvier au 6 février 2015

vernissage mercredi 21 janvier à 18h30

"Paysages" installation photographique

 

Invitation_Lerestif_01

Invitation_Lerestif_02

 

 


 

Edition:

Mention sur mon travail dans "la Bretagne des arts plastiques contemporains" de J Yves Bosseur éditions du Layeur, juillet 2012.

Bretagne-arts plastiques contemporains_couverture

 


 

Participation à la 2è édition "Art nature" Terre art'ère dans le pays de St Brieuc

Installation in situ à Martin plage (Ville de Plérin) à partir du 31 mars 2012

"L’acte de création chez Philippe Lerestif s’initie dans la marche, une marche première ou primitive qui nous invite à faire l’expérience d’un lieu. Il est donc question ici d’engager son corps dans un processus de déambulation à travers le paysage ». De manière indicielle, l’œuvre de Philippe Lerestif nous emmène dans une dimension virtuelle ou imaginaire".

Pour la ville de Plérin, Philippe Lerestif s'inspirera de la littérature et réalisera in situ sur 300 mètres un vrai faux parcours de randonnée sur le thème du voyage avec au bout du parcours une installation sonore. 

5

Invit Terre arter V2Invit Terre arter V22   

100_8916    100_8912  

Vidéo de l'installation:

 

 


 

 

va85_2852530_2_px_470_

Interventions Land art à la Gacilly - juillet 2012

article_ouest_france_

 

 


 

Invitation/participation aux portes ouvertes de l'Entreprise "Spectaculaires, allumeurs d'images" à St Thurial à partir du lundi 19 mars. Exposition de photographies numériques.

100_2042bis

 

http://www.spectaculaires.fr/index.php

o


 

9è édition ouvertures d'ateliers du pays de Brocéliande

1er et 2 octobre 2011

Ateliers Ouverts 2011    photos

Photo: Didier Lemaître (sculpteur), Philippe Lerestif (plasticien) et Denis Orhant (peintre)

+ d'infos:Ateliers_Ouverts_PDF

 


 

Participation aux ouvertures d'ateliers de la ville de LORIENT

le 10 et 11 septembre 2011, dans l'atelier de Rodolphe Le Corre

photos 002

Vue de l'atelier...


Exposition collective à l'écomusée du pays de Brocéliande 

http://www.ecomusee-broceliande.com/ACTUALITE-182-86-0-1.html

Vernissage le jeudi 8 septembre à 18h. Expo visible jusqu'au 2 octobre 2011

 


 

Paysage en pointillés - intervention in situ

CESSON - SEVIGNE, Etangs de Dézerseul

Exposition visible depuis le 1er juin 2010 oeuvre inscrite dans le paysage en durée illimitée. 

Quelques vues de l'installation...

photos_006_web

photos_036web

photos_008web

photos_032web  photos_022web  photos_039web

L'oeuvre, réalisée à partir d'une projection dans l'espace s'accroche au paysage au point d'opérer certains effets de camouflage en adhérant au site qui tient lieu de foyer de création, tant dans ses particularités physiques que dans sa configuration spatiale.

En découpage sur fond de paysage, l'oeuvre nous emmène dans une dimension  virtuelle dont on en retient les limites, les bords, les entredeux.

Matériaux: chaux (6 inclusions dans le sol et sur 8 troncs d'arbres).

> Voir la vidéo "Ligne de traverse": http://www.youtube.com/watch?v=PtahdrduNkc


 

                                        La municipalité de CHAVAGNE

    Les équipes enseignantes des écoles publiques ont le plaisir de vous inviter

                                          au vernissage de l'exposition

 

                         Promenades Buissonnières

                 de Philippe Lerestif, plasticien et des élèves des classes de CP-CE1 et de CM1

 

                               Le mardi 9 mars 2010 à partir de 18h00

                                                à la galerie de l'école

                                11 rue de la croix verte 35310 Chavagne

 

        Exposition du 9 mars au 2 avril 2010 - Ouverture de la galerie les jours de classe de 9h00 à 18h00

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii  Projet


 

 

+ Pays de Brocéliande - 7è édition Ateliers d'artistes ouverts au public les 2,3 et 4 octobre 2009

k

 


 

Exposition à St Grégoire (35) juin/août 2009: création d'un vrai faux sentier de randonnée (sentier, fléchage et signalétique) aboutissant à un lecteur de CD interactif. La voix de Robinson Crusoé surgit alors des arbres et invite à poursuivre le voyage:

Accéder au parcours: http://www.youtube.com/watch?v=Uk728syXCTQ

Photo_020   Photo_023   Photo_016

Autres artistes invités: Pascale Planche, Claude Le Luherne et Luc Pérez.

 


 

 

 

 

 

> INVITATION

                             affiche

 


 

 

 


 

 

 

 

 

 

Brocéliande, talents d'un territoire: Projection d'un reportage au cinéma "La Bobine" à Bréal sous Montfort, suivi d'une discussion avec le public - invités: Pascale Planche (plasticienne) et Philippe Lerestif (responsable de la manifestation Etangs d'art), débat animé par l'écrivain Jean Millemann. Samedi 25 octobre 2008 à 20H30

Sans_titre_1

C Brocéliande, "Talents d'un territoire" partenaires: Conseil Général 35, Com Com Brocéliande

 


 

 

 

EXPOSITION "Ligne de traverse" Philippe Lerestif

Du 1er avril au 3 mai 2008

> Voir la vidéo "Ligne de traverse": http://www.youtube.com/watch?v=PtahdrduNkc

> Ecouter l'extrait sonore de l'installation: accompagnement_sonore_expo_ligne_de_traverse_2

> Lire le texte sur l'exposition: ligne_de_traverse__texte_explicatif

Exposition au centre culturel et à la bibliothèque municipale de la ville de Mordelles. Photographie, vidéo, installation sonore.

affiche5bis     100_2269

100_2283         100_2279

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Projet1Les petits pieds des élèves de l'école primaire du Gretay...

 


 

 

 

 

 

5è ouvertures des ateliers d'artistes du Pays de Brocéliande: 12, 13 et 14 octobre 2007.

 

Programme, cliquer sur le lien: AteliersOuverts2007

 


 

Manifestation originale et unique en France: "Etangs d'art" 4 è édition: http://etangdart.canalblog.com/

 


 

Du 16 au 20 janvier 2007> semaine du son:

Je vous invite à découvrir et écouter ci dessous l'élaboration d'une création sonore à partir de sons et bruits enregistrés à la maison !

Première partie: Mardi 16 janvier

 

 

 

 

Capter un son dans une pièce de la maison c’est se mettre en position d’écoute ou en alerte de ses moindres faits et gestes dans un espace réduit; c’est aussi se souvenir de quelques uns de ces bruits qui nous marquent lorsque nous nous trouvons là. Vous pouvez en découvrir un ensemble plus bas sur cette page.

Cette attention auditive va retenir des indices perceptibles sur le moment, dans l’instant sur l’échelle du temps.

 

 

 

En utilisant un enregistreur de poche MD, les sons récoltés et enregistrés bout à bout sur Mini Disc vont être transférés (numérisés) sur ordinateur.

En les écoutant, chaque fragment sonore va révéler sa particularité matérielle ou vibratile (peut on parler de qualité physique d’un son ?), c'est-à-dire sa texture, sa forme ou sa couleur: c’est ainsi qu’on matérialise le son en lui attribuant des qualités proches des images ou des sensations qu’il véhicule en nous, en passant par notre mémoire sélective auditive et visuelle.

 

 

 

Ainsi avec un logiciel de traitement du son de type Sound Forge, cette suite de sons est visible sur l’écran à travers une fenêtre qui montre une piste audio représentée par 2 bandes blanches horizontales (son droit/son gauche pour une écoute stéréophonoique) sur chacune desquelles figure une ligne de couleur foncée (qui matérialise les sons) plus ou moins accidentée et plus ou moins épaisse comme sur la photo ci-dessous :

U

 

 

Vous pouvez agrandir l'image      Projet11   

F

 

 

Plus le son est intense (intensité, volume sonore) et plus la ligne est épaisse verticalement.

Plus la durée du son est grande et plus la ligne (du temps) est étalée horizontalement.

 

On peut alors prétendre par là qu’un son possède un contour, une délimitation spatiale et temporelle. Toujours en observant la photo ci dessus, comme nous écoutons avec nos deux oreilles, chaque bande (deux bandes identiques) représente les mêmes sons mais en stéréo (son gauche, son droit), ce qui permet au moment de l’écoute de spatialiser un son de manière réaliste, donc stéréophonique (une bonne paire d’enceintes est nécessaire pour l’écoute avec un volume sonore suffisamment élevé mais sans souffle).

l

 

Sur la photo ci dessus à travers la fenêtre, on peut visionner et lire les sons de gauche à droite, les uns à la suite des autres. Chaque son enregistré est appelé sample (fragment sonore), il est isolé entre deux barres verticales appelées « markers ».

 

Ces barres, c'est moi qui les ai rajoutées afin de mieux situer chaque sample sur la ligne.

On peut apercevoir environ une vingtaine de samples.

 

Voici ci dessous un sample représenté en gros plan :

 

 

                                                                           

                                                       Projet12_2jpg

 

Et voici ci-dessous en détail l’image du même sample sur lequel j’ai ajouté des markers de couleur verte afin de souligner le changement de la hauteur du son. L’intensité du son étant plus forte à ces endroits, un rythme particulier est associé à ce son :

 

j

 

                                               w     Projet12_3jpg

 

 

 

 

Vous pouvez maintenant écouter le sample visualisé ci-dessus :

 

 

 

Cliquez ici pour écouter :  fourchettes

 

 

 

 

 

Le son que vous venez d'entendre est un bruit de fourchettes que je rangeais dans le tiroir de la cuisine. Ecouté à plusieurs reprises (en boucle), vous avez pu entendre 5 fois le même sample. Mais on perd assez vite le souvenir visuel qu'on peut lui associer. Le sample devient rythme (rythme assez rapide ici). Il peut aussi devenir une amorce sonore que l’on pourra entendre au début d’un morceau.

Chaque son ou sample est un « son réduit » à un moment donné sur l’échelle du temps. 

nkkkh

Le décalage entre le son émis et sa reconnaissance contextuelle existe véritablement.

Pour réaliser une création sonore, un son peut donc être utilisé à l’état brut sans qu'on le reconnaisse ou alors on va le transformer volontairement à l’aide du logiciel de traitement du son. Nous verrons cela ultérieurement.

 

 

 

Pour l’instant je vous propose d’écouter l’ensemble des sons enregistrés sur le Mini Disc puis transférés sur le logiciel Sound Forge. Essayez de retrouver le sample écouté plus haut (bruits de fourchettes). Aucune transformation n’a encore été réalisée. Il ne s’agit pas d’une création pour le moment.

Voici ce que cela donne à entendre:

 

 

 

Cliquez ici pour écouter :  bruits___la_maison_samples

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

>kk

 

Deuxième partie:

 

Choix des samples, traitement sonore et composition (la partie création peut commencer).

 

 

 

 

Aujourd’hui je n’ai pas l’intention de créer une composition narrative qui ressemblerait de trop près à ce que vous avez écouté plus haut (des sons mis ensemble qui évoquent une action).

Non. Je vais plutôt tenter de construire une ambiance sonore, un espace sonore rythmé (rappelant un peu la musique concrète de John CAGE, Pierre SCHAEFFER ou celle de Pierre HENRY…) à partir de quelques samples seulement. Trois ou quatre samples suffiront.

Ces sons, au départ réalistes, vont être transformés plus ou moins pour évacuer les évocations qui leur sont attribuées. En somme, ces sons anecdotiques vont devenir autre chose au fur et à mesure…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premier sample utilisé:

 

 

 

Je sélectionne puisqu’ils me plaisent, les bruits de fourchettes écoutés plus haut.

 

 

 

Si vous voulez ré écouter le sample brut (non transformé), revenez plus haut.

Sinon voici ce que ce sample un peu raccourci et nettoyé peut donner à entendre:

 

 

Cliquer ici pour écouter : fourchettes

 

 

 

 

 

 

 

Ce sample va trouver sa place comme base rythmique immédiate qui devrait tenir tout au long de la durée du morceau, avec quelques pauses et des accentuations d’intensité.

Après 2 ou 3 traitements sonores (effectués avec le logiciel Sound Forge), voilà ce que peut donner ce sample mis en boucle :

 

 

 

Cliquer ici pour écouter : fourchettes_1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deuxième sample utilisé :

 

 

 

 

Je sélectionne puisqu’elle me plait, la goutte d’eau de la machine à café.

 

 

 

Pour écouter la goutte, cliquer ici : goutte_d_eau_2

 

 

 

 

D’abord nettoyé du souffle provoqué par l’enregistrement (parasite) ce sample va trouver sa place comme son immédiat sur la base rythmique précédente. L’intensité du sample (en volume sonore) est plus haute. L’effet veut que l’oreille retienne d’abord ce sample.

Voilà ce que peut donner l’ensemble mis en boucle qui s’en va en disparaissant (effet decay, le volume sonore descend jusqu’à s’éteindre complètement).

 

 

 

Pour écouter l’ensemble fourchettes + goutte, cliquer ici : fourchettes___goutte 

 

 

 

 

 

Dernière partie:

m

 

Maintenant je vais ajouter le dernier sample: le bruit d'un tiroir de la cuisine.

Un traitement sur le sample « tiroir » est réalisé ici afin de donner un « grain » ainsi qu’une fonction tonale (le sample s’apparente à une note). 

 

 

 

Cliquer ici pour écouter :  bruit_tiroir

 

 

 

Vous remarquez que l'ensemble "fourchettes + goutte" est suivi du sample "tiroir".

L’ensemble va désormais être plus cohérent et s’apparenter à un morceau constitué d’une amorce rythmique suivie d’une pause. Cette pause permet de rompre avec ce qui précède et d’attaquer ensuite avec deux notes qui vont s’enchaîner et s’étirer lentement jusqu’à la fin du morceau. Une réverbération sur la note finale + un effet decay terminent le morceau.

j

 

Cliquer ci dessous pour écouter l'ensemble final: (Durée: 26 secondes)

;

 

morceau_d_finitif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En espérant avoir été clair dans mes explications et à la fois assez bref...

 

 

Je vous invite à vous rendre dans la catégorie "Fragments sonores" pour écouter quelques unes de mes créations.

 

 

 

 

 

Merci !

 

 

s

 

 

 

 

I44300 visiteurs sur ce site depuis le 1er septembre 2006

 

 

 


 

 

- Ma dernière composition à écouter !

Il s'agit là d'un bootleg bien grippé...

cliquez ici:   Gripp___

sdf

 

 

 

Annuaire-nord-France

- Artistique nocturne à Niort le samedi 30 septembre 2006

6289021_p_1_

Présentation d'une création sonore dans un parking.

Ecouter: Mathilde

Annuaire liens-link

 

 

 

+++

- Exposition collective à l'Ecomusée de Montfort/Meu du 2 octobre au 4 novembre 2006, organisée par l'Ecomusée du Pays de Montfort

100_3026

100_3032Présentation de "MURTRIERE" Installation photographique extérieure et montage sonore.

Ecouter: expo_Montfort

+++

 

oo

- 4è ouvertures des ateliers d'artistes du Pays de Brocéliande:

13, 14 et 15 octobre 2006

AteliersOuverts2006v61

Programme, ouvrir: Ateliers_Ouverts_2006

p

p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lumière d'août vous invite à une nouvelle Sortie d'août en Ille et Vilaine,

en partenariat avec Etangs d'art, manifestation artistique sur les plans d'eau du pays de Brocéliande.

 

Sortie d'août en Ille-et-Vilaine # 4

Lumière d'août autour de l'étang de Trégu

Samedi 12 août à 18h30

Sur la commune de Plélan Le Grand

 

> Pour la deuxième année consécutive, et pour fêter ses deux ans d'existence, Lumière d'août vous convie à une Sortie d'août au grand air, sur le site de l'étang de Trégu.

Lectures et surprises s'agenceront autour de l'oeuvre d'Emmanuelle Lecomte et Brigitte Perroto, oeuvre conçue pour Etangs d'art, et qui, telle un piège ou un filtre, se pose en douceur dans la nature tout en imposant une présence qui a tout d'une scénographie...

> Cette Sortie d'août sera suivie d'un pot, offert par Lumière d'août, sous le soleil d'août, nous l'espérons.

Textes: Marine Bachelot, Alexandre Koutchevsky, Laurent Quinton et Christian Prigent.

Avec: Jérémie Cordonnier, Bérengère Lebâcle...

 

Site Etangs d'art : http://perso.orange.fr/etangsdart2006/

 

 

Itinéraire pour l'étang de Trégu
> Depuis Rennes, sortir de la nationale en direction de Plélan Le Grand. Sans entrer dans Plélan, prendre à gauche pour passer au-dessus de la nationale. Prendre ensuite à gauche direction « Etang de Trégu » (ou suivre les petites pancartes « Etangs d’art »).

 

 

> Depuis Plélan, prendre la direction de Rennes. Au lieu de gagner la nationale, continuer tout droit puis prendre à gauche direction « Etang de Trégu », ou suivre les petites pancartes « Etangs d’art ».

 

> Un conseil lecture pour l'été : Quatre heures à Chatila, de Jean Genet, in Revue d'études palestiniennes, printemps 1997. Âmes sensibles s'abstenir.

 

> COMPAGNIE LUMIÈRE D’AOÛT
81 rue de l'Alma – 35 000 Rennes
Tél. : 02 99 79 32 91 / 06 78 52 33 86
Mail : lumiere_daout@yahoo.fr
Licence d'entrepreneur de spectacles n° 351133
La compagnie Lumière d'août reçoit le soutien du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine et du Conseil Régional de Bretagne.

 

p

p

p

p

p

p

p

p

p

p

p

p

p

p

p

 

l

l

l

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Choix des samples, traitement sonore et composition (la partie création peut commencer).

j

Maintenant la partie création peut commencer.

 

 


 


 

      


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

 


 

 

Posté par plerestif à 17:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :